Le projet intervient sur quatre sites : le delta du Saloum, le bas delta du fleuve Sénégal, le Ferlo (les écosystèmes sylvo-pastoraux) et le Niokolo-Koba (Sénégal oriental). Le choix de ces sites est fondé sur : (i) leur vulnérabilité face aux changements climatiques ; (ii) la présence de réserves naturelles communautaires (RNC) en tant qu’action clé pour la stratégie d'adaptation au niveau local.